Et puis concrètement nous sommes intervenus sur le terrain : en amont d’une reprise d’exploitation, nous avons repéré un couple de Hibou grand-duc, un rapace à forte valeur patrimoniale. Nous craignions que les tirs de mines provoquent des détachements de roche qui endommagent le nid ou perturbent la nidification. Nous avons travaillé avec l’exploitant à définir la plus faible puissance possible pour les tirs que nous avons pu tester avant la nidification en observant la réaction de l’animal. Ces tests ont permis un bon compromis, il n’y a pas eu de perturbation de l’existant et les nichées du grand-duc se sont déroulées normalement.

Une autre expérience sur une autre carrière nous a amené à créer des îlots artificiels de gravier pour favoriser la nidification de Sterne pierregarin, une variété de mouettes rare à l’intérieur des terres. Il y a environ 30 à 40 couples nicheurs en Lorraine mais ils ont de plus en plus de difficultés à trouver des lieux propices à la nidification ; les berges sont fréquentées et les oiseaux souvent dérangés. Dès la fin de l’exploitation, il a été possible d’installer un îlot, puis un second quelques années plus tard. Aujourd’hui trois îlots artificiels existent et accueillent plus d’1/3 des effectifs de nicheurs de la Lorraine.

 

SONY DSC

Sterne pierregarin ©D.Pernet

Grand Duc ©JL Corsin

Femelle et jeune Grand Duc ©D.Pernet