La prise en compte du caractère non renouvelable de la ressource a conduit tous les acteurs à remettre profondément en cause leur mode de fonctionnement. Les 10 engagements en faveur du développement durable pris en 2000 par les adhérents de l’UNICEM Lorraine en ont été la concrétisation. Les bâtiments, les routes et les ouvrages de génie civil  sollicitent maintenant essentiellement les carrières pour les produits techniques non disponibles en recyclage. Quant aux carrières, elles exploitent des exceptions géologiques et bénéficient de réaménagements écologiques de qualité. Le métier n’en demeure pas moins une activité de proximité à taille humaine, très implantée dans les territoires où la concertation est la règle. Les Lorrains en se donnant des objectifs de développement raisonnables ont ainsi les moyens de se construire un cadre de vie agréable et respectueux de l’environnement»